Au jour le jour Historique Biographie Déclarations Soutien & Contact
3.1.05

Le Monde : La Russie veut associer la Chine à la reprise en mains du groupe pétrolier Ioukos

La possible entrée de la compagnie publique chinoise CNPC, à 20 %, dans Iouganskneftegaz, en voie de nationalisation par le Kremlin, illustre l'ambition des sociétés d'Etat sur la scène pétrolière.

Londres de notre correspondant

La nouvelle a ébranlé le monde de l'or noir. La compagnie nationale pétrolière chinoise China National Petroleum Corp. (CNPC) pourrait se voir proposer jusqu'à 20 % des parts d'une nouvelle compagnie créée par le Kremlin et qui doit racheter Iouganskneftegaz, l'ancienne filiale de production du premier pétrolier russe Ioukos. Si cette transaction, annoncée le 30 décembre, se concrétisait, la Chine prendrait pied en Russie, deuxième pays producteur mondial après l'Arabie saoudite, avec 8,5 millions de barils par jour.

Jusqu'à présent, l'expansion à l'étranger de la CNPC avait connu un succès limité. Après des tentatives vaines pour acquérir de gros actifs pétroliers, ce mastodonte avait dû se rabattre sur une trentaine de petites licences d'exploration-production situées dans des zones à haut risque technologique, comme l'Equateur, le Soudan ou le Canada. Pour le reste, la CNPC avait dû se contenter de signer de gros contrats de livraison standard avec l'Iran et... la Russie.

Cette possible alliance sino-russe illustre l'ambition des sociétés d'Etat de pays comme la Russie et la Chine, mais aussi l'Inde, la Malaisie, le Brésil ou l'Angola, sur la scène pétrolière mondiale. Des pays qui entendent s'inspirer de ce qui se fait en Arabie saoudite, par exemple, où la Saudi Aramco règne sur les premières réserves mondiales d'or noir.

Une telle transaction s'inscrirait dans la foulée de la nationalisation de facto de Ioukos que constitue la vente de Iouganskneftegaz au groupe pétrolier public Rosneft. Vladimir Poutine a confié à un de ses fidèles, Igor Sechin, le président de Rosneft, le soin de reprendre en mains "Iougansk". M. Sechin y a installé comme directeur général Vladimir Boulba, actuel responsable de Rosneft-Pourneftegaz.

En rachetant les parts d'une société écran du nom de BaïkalFinansGroup qui avait acquis Iouganskneftegaz aux enchères pour 9,35 milliards de dollars (6,91 milliards d'euros), Rosneft avait pris le contrôle de la principale filiale de Ioukos. Mais, fort endettée, Rosneft n'est pas en mesure de financer son rachat de BaïkalFinansGroup. De surcroît, Rosneft, sur le point de fusionner avec le géant Gazprom, est trop petite pour digérer Iouganskneftegaz, qui produit 1 million de barils par jour. D'où ce projet de création d'une nouvelle entité, cofinancée par l'Etat russe et par la CNPC.

En se plaçant, le 14 décembre, sous la protection de la loi américaine sur les faillites, Ioukos a compliqué la tâche des autorités russes. Réfugiée à Houston et à Londres, la direction américaine du groupe dispose de 7 milliards de dollars, à l'abri dans des banques texanes. Bien que privée de 65 % de sa production, Ioukos s'efforce de poursuivre ses activités."Le pétrole n'appartient pas aux acquéreurs de "Iougansk". Il est la propriété des actionnaires de Ioukos, qui sont victimes d'une grave expropriation", indique Bob Amsterdam, avocat de l'ex-président de Ioukos, Mikhail Khodorkovski, emprisonné pour fraude fiscale depuis plus d'un an.

Les "exilés" peuvent compter sur l'aide de la Menatep, la holding regroupant les parts des grands actionnaires de Ioukos, basée à Londres. Cette société, immatriculée à Gibraltar et à Chypre, s'apprêterait à déposer plainte et pourrait exiger la saisie de livraisons de pétrole de Iouganskneftegaz en guise de compensation. Des actionnaires minoritaires pourraient aussi demander la mise sous séquestre d'actifs russes à l'étranger. La banque de Gazprom, la Deutsche Bank, qui a déposé un recours contre Ioukos aux Etats-Unis, est dans le collimateur de Me Amsterdam.

Ces menaces ne semblent guère ébranler l'assurance des dirigeants de CNPC, qui n'est pas soumise aux mêmes impératifs de rentabilité et de rendement boursier que les groupes pétroliers cotés en Bourse, et qui bénéficie du total soutien du gouvernement chinois.

Marc Roche

(Le Monde, 03.01.2005)
Publié à 23:46 Edit
Lien permanent |

Derniers développements

Pourquoi l'Observatoire?


L'arrestation du PDG de la compagnie pétrolière russe YUKOS Mikhail Khodorkovsky marque un tournant important dans l'histoire de la Russie contemporaine. Incarcéré le 25 octobre 2003, il a été condamné à l'issue d'un procès inquisitorial à huit ans de camp de travail.



M. Khodorkovsky durant son procès


Son directeur financier, Platon Lebedev, a reçu la même peine. La dureté de ce traitement, disproportionnée par rapport aux faits qui leur sont reprochés, laisse supposer des motifs politiques dans l'affaire YUKOS : Mikhail Khodorkovsky est en effet connu pour ses convictions libérales et pour le soutien financier qu'il a apporté aux partis d'opposition lors des dernières élections.
Parallèlement, la compagnie YUKOS dont il était également le principal actionnaire a été soumise à des redressements fiscaux successifs toujours plus exorbitants, qui ont servi de prétexte à confiscation de la plupart des actifs de la société.
Pour tenter de pallier un certain déficit d'information en langue française, je me propose de donner - dans la mesure de mon temps disponible - une couverture au jour le jour de ce qui est perçu en Russie comme "le procès du siècle".

L'Observatrice



Recherche sur le site:

Articles précédents


ATS : Affaire Ioukos: Rosneft a pris le contrôle e...

Reuter : Un conseiller de Poutine accuse la Russie...

AFP : MOSCOU (AFP) - Ioukos: le chinois CNPC pourr...

Libération : La fusion Gazprom-Rosneft n'inclura p...

AFP : Vassili Axionov, dissident littéraire d'hier...

Libération : L'ancien patron de Ioukos critique Po...

AFP : Ioukos: l'arnaque de l'année sur le dos du p...

AFP : Khodorkovski: le processus lancé avec Ioukos...

Honte.

"Un espoir démocratique"



Consultez les derniers développements de l'affaire...

Archives:


août 2003
octobre 2003
novembre 2003
décembre 2003
janvier 2004
mai 2004
juin 2004
juillet 2004
août 2004
septembre 2004
octobre 2004
novembre 2004
décembre 2004
janvier 2005
février 2005
avril 2005
mai 2005
juin 2005
août 2005
septembre 2005
octobre 2005
novembre 2005
décembre 2005
janvier 2006
février 2006
mars 2006
avril 2006
mai 2006
juin 2006
juillet 2006
août 2006
septembre 2006
octobre 2006
décembre 2006
janvier 2007
janvier 2008
février 2008
juin 2008
septembre 2008
octobre 2008
décembre 2008
février 2009
mars 2009
juin 2010
novembre 2010
octobre 2011
décembre 2011
janvier 2012
mars 2012



L'affaire Yukos sur Internet


Centre de Presse de Mikhail Khodorkovsky
Centre de Presse de Mikhail Khodorkovsky (en anglais et en russe)

Centre de presse de Platon Lebedev
Centre de presse de Platon Lebedev en anglais et en russe

SOVEST - Groupe de soutien à Mikhail Khodorkovsky
Groupe "SOVEST" ("Conscience" en russe) : Groupe de soutien à Mikhail Khodorkovsky (en français)

The Mikhail Khodorkovsky Society
The Mikhail Khodorkovsky Society (blog anglophone)

Yukos Shareholders Coalition
Coalition des actionnaires de Yukos pour poursuivre en justice le gouvernement russe (anglais)

Dossier du journal Novaya Gazeta sur l'affaire Yukos
Dossier du journal d'opposition Novaya Gazeta sur l'affaire Yukos (en russe)

Fond Mission libérale
Excellent site du Fond "Mission libérale" (en russe). Sur l'affaire Yukos et, beaucoup plus largement, sur le libéralisme en Russie

Bibliographie


Je vous propose une sélection de documents en français, anglais ou russe


Sur le procès et l'affaire Yukos

Patrick Klugman : En défense de Mikhail Khodorkovski

André Gluksmann : Mikhail Khodorkovski prisonnier de la verticale du pouvoir

Film BBC "Russian Godfathers 2: The Prisoner" (Youtube, en 6 parties)

Rapport d'experts étrangers sur le déroulement du procès (eng, .pdf, 81 KB)

Analyse des accusations par les avocats de la défense (eng, .pdf, 153 KB)

Sur Mikhail Khodorkovsky

"Le roi du pétrôle piégé par ses ambitions", Hélène Depic-Popovic, Libération, 27.10.2003

"La mutation d'un oligarque", Nathalie Nougayrède, Le Monde, 21.11.2003

"A falling Tsar", Chrystia Freeland, The Financial Times, 01.11. 03 (eng)

"Yukos, a Case Study" by Konstantin Korotov, Stanislav Shekshnia, Elizabeth Florent-Treacy and Manfred Kets de Vries, (eng, .pdf, 589 KB)

L'affaire Yukos dans :


  • Yahoo! News
  • Google News

    Presse sur internet

    En anglais

  • The Moscow News
  • Gazeta.ru - International Edition
  • The Moscow Times

    En russe

  • Московские Новости
  • Газета.ру
  • Новая Газета
  • Коммерсант
  • Известия
  • Ведомости
  • Независимая Газета
  • Еженедельный Журнал
  • NewsRu
  • Лента.ру
  • Денты.ру
  • РБК

    Radios


  • Эхо Москвы
  • Радио Свобода

  • Placer ma bannière


    Observatoire de l'affaire Yusko et du proces Khodorkovsky

    Remerciements


    Powered by Blogger

    Recherche par Google

    Compteurs