Au jour le jour Historique Biographie Déclarations Soutien & Contact
18.4.06

Mikhaïl Khodorkovski harcelé dans sa prison sibérienne

A peine sorti du cachot, l'oligarque, qui purge une peine de huit ans de prison, a été attaqué par un codétenu.


IL ÉTAIT L'HOMME le plus riche de Russie, loué à Washington et à Paris. Mais Mikhaïl Khodorkovski, 42 ans, subit aujourd'hui l'humiliation dans son cachot au fin fond de la Sibérie. Habitué à voyager en jet privé, l'oligarque, déchu depuis sa condamnation en mai dernier à huit ans de prison dans une colonie pénitentiaire, vient ainsi de sortir de sept jours d'isolement pour une «faute grave». L'ex-patron, qui fréquentait jadis tous les cocktails mondains, a osé boire du thé dans une pièce où le règlement l'interdisait. Après avoir réintégré sa cellule, le milliardaire a subi un nouveau coup. Physique, cette fois : un codétenu l'a blessé au visage avec un couteau.

Presque tous soumis au contrôle du Kremlin et du président Vladimir Poutine, les médias russes ne s'attardent guère sur les misères carcérales de Khodorkovski. Mais la radio indépendante Echo de Moscou et quelques sites Internet suivent presque quotidiennement le sort du héros de la cause libérale russe. Pour eux, aucun doute : condamné pour fraudes et évasions fiscales, l'ancien PDG du géant privé de l'or noir russe Ioukos est un prisonnier politique dont le sort a été scellé par le Kremlin. Pour écarter un ennemi potentiel et dépecer sa compagnie pétrolière au profit d'un groupe public, le président Poutine est soupçonné d'avoir profité de l'impopularité de Khodorkovski : dans les années 90, l'opportuniste banquier avait racheté pour une bouchée de pain l'un des joyaux de l'économie du pays alors que ces privatisations ont appauvri tant de Russes.

Peu aimé par la majorité de la population pour s'être enrichi trop facilement pendant les années postcommunistes, Khodorkovski ne suscite guère de compassion dans le grand public. Mais, alors que Ioukos est au bord du dépôt de bilan, son démantèlement presque achevé et son nouveau vice-président arrêté, les conditions d'emprisonnement de l'ex-patron provoquent la colère de quelques rares supporters. «Il s'est réveillé dans la nuit, le visage en sang. Son agresseur lui a tranché le visage avec un couteau de cordonnier», a ainsi protesté le service de presse de l'oligarque, assurant que les faits remontent à vendredi dernier.

Son avocat a précisé que la profondeur de l'entaille au visage est de 4 mm et que des points de suture ont été nécessaires. Une versioncontestée par la direction des services pénitentiaires. Selon elle, «une dispute a éclaté entre Khodorkovski et un jeune codétenu, et ce dernier lui a donné un coup dans le nez. Aucune blessure ouverte n'a été infligée. Il n'a qu'une égratignure.» Ajoutant à la confusion, Mikhaïl Khodorkovski a, depuis, annoncé qu'il renonçait à poursuivre en justice son assaillant.

Feuilleton carcéral

Ce feuilleton carcéral a connu un nouveau coup de théâtre hier, apportant même un peu de répit à l'oligarque. La juge du tribunal de Krasnokamensk, la ville sibérienne où il est détenu, a en effet donné suite à une plainte de son avocate locale. Et elle lui a même donné raison : la précédente mise au cachot avait été illégale.

En janvier dernier, l'oligarque avait en effet été placé en cellule d'isolement, après la découverte sur lui de deux directives du ministère de la Justice portant sur les droits des détenus, considérées par l'administration du camp comme des «documents interdits». Mais la juge a expliqué au contraire que «les directives du ministère de la Justice ne sont pas secrètes» ! Ce même tribunal local avait déjà annulé un blâme reçu en décembre par Mikhaïl Khodorkovski parce qu'il avait «quitté son poste de travail». Dans la prison sibérienne, il ne s'agissait pas d'un bureau mais... d'une machine à coudre.

_______
Pour comparer...
Aujourd'hui un tabloid russe a publié un entrefilet sur le Colonel Boudanov. Pour ceux qui ont oublié, il s'agit de ce gradé russe qui avait violé et assassiné une jeune fille tchétchène. Lui aussi est dans une colonie pénitenciaire, mais au lieu d'être obligé de travailler comme Khodorkovski, il s'occupe de la salle de sport, reçoit très souvent des visites et des cadeaux (même un vélo d'intérieur pour qu'il perde un peu de poids), et passe la plus part du temps à regarder la télévision dans sa cellule individuelle.
Publié à 23:54 Edit
Lien permanent |

Derniers développements

Pourquoi l'Observatoire?


L'arrestation du PDG de la compagnie pétrolière russe YUKOS Mikhail Khodorkovsky marque un tournant important dans l'histoire de la Russie contemporaine. Incarcéré le 25 octobre 2003, il a été condamné à l'issue d'un procès inquisitorial à huit ans de camp de travail.



M. Khodorkovsky durant son procès


Son directeur financier, Platon Lebedev, a reçu la même peine. La dureté de ce traitement, disproportionnée par rapport aux faits qui leur sont reprochés, laisse supposer des motifs politiques dans l'affaire YUKOS : Mikhail Khodorkovsky est en effet connu pour ses convictions libérales et pour le soutien financier qu'il a apporté aux partis d'opposition lors des dernières élections.
Parallèlement, la compagnie YUKOS dont il était également le principal actionnaire a été soumise à des redressements fiscaux successifs toujours plus exorbitants, qui ont servi de prétexte à confiscation de la plupart des actifs de la société.
Pour tenter de pallier un certain déficit d'information en langue française, je me propose de donner - dans la mesure de mon temps disponible - une couverture au jour le jour de ce qui est perçu en Russie comme "le procès du siècle".

L'Observatrice



Recherche sur le site:

Articles précédents


Un avertissement?

La Grande Epoque: Perdus dans la Russie de Poutine...

AFP : Khodorkovski ne poursuivra pas son agresseur...

AP : Mikhail Khodorkovski agressé en prison

Le Nouvel Obs : Mikhail Khodorkovski agressé en pr...

Le Monde: L'ancien patron de Ioukos Mikhaïl Khodor...

Le Figaro : Mikhaïl Khodorkovski aurait été agress...

Libération : La bataille pour les actifs étrangers...

Le Figaro: Le Kremlin s'acharne contre le groupe p...

Mitard et grève de la faim.



Consultez les derniers développements de l'affaire...

Archives:


août 2003
octobre 2003
novembre 2003
décembre 2003
janvier 2004
mai 2004
juin 2004
juillet 2004
août 2004
septembre 2004
octobre 2004
novembre 2004
décembre 2004
janvier 2005
février 2005
avril 2005
mai 2005
juin 2005
août 2005
septembre 2005
octobre 2005
novembre 2005
décembre 2005
janvier 2006
février 2006
mars 2006
avril 2006
mai 2006
juin 2006
juillet 2006
août 2006
septembre 2006
octobre 2006
décembre 2006
janvier 2007
janvier 2008
février 2008
juin 2008
septembre 2008
octobre 2008
décembre 2008
février 2009
mars 2009
juin 2010
novembre 2010
octobre 2011
décembre 2011
janvier 2012
mars 2012



L'affaire Yukos sur Internet


Centre de Presse de Mikhail Khodorkovsky
Centre de Presse de Mikhail Khodorkovsky (en anglais et en russe)

Centre de presse de Platon Lebedev
Centre de presse de Platon Lebedev en anglais et en russe

SOVEST - Groupe de soutien à Mikhail Khodorkovsky
Groupe "SOVEST" ("Conscience" en russe) : Groupe de soutien à Mikhail Khodorkovsky (en français)

The Mikhail Khodorkovsky Society
The Mikhail Khodorkovsky Society (blog anglophone)

Yukos Shareholders Coalition
Coalition des actionnaires de Yukos pour poursuivre en justice le gouvernement russe (anglais)

Dossier du journal Novaya Gazeta sur l'affaire Yukos
Dossier du journal d'opposition Novaya Gazeta sur l'affaire Yukos (en russe)

Fond Mission libérale
Excellent site du Fond "Mission libérale" (en russe). Sur l'affaire Yukos et, beaucoup plus largement, sur le libéralisme en Russie

Bibliographie


Je vous propose une sélection de documents en français, anglais ou russe


Sur le procès et l'affaire Yukos

Patrick Klugman : En défense de Mikhail Khodorkovski

André Gluksmann : Mikhail Khodorkovski prisonnier de la verticale du pouvoir

Film BBC "Russian Godfathers 2: The Prisoner" (Youtube, en 6 parties)

Rapport d'experts étrangers sur le déroulement du procès (eng, .pdf, 81 KB)

Analyse des accusations par les avocats de la défense (eng, .pdf, 153 KB)

Sur Mikhail Khodorkovsky

"Le roi du pétrôle piégé par ses ambitions", Hélène Depic-Popovic, Libération, 27.10.2003

"La mutation d'un oligarque", Nathalie Nougayrède, Le Monde, 21.11.2003

"A falling Tsar", Chrystia Freeland, The Financial Times, 01.11. 03 (eng)

"Yukos, a Case Study" by Konstantin Korotov, Stanislav Shekshnia, Elizabeth Florent-Treacy and Manfred Kets de Vries, (eng, .pdf, 589 KB)

L'affaire Yukos dans :


  • Yahoo! News
  • Google News

    Presse sur internet

    En anglais

  • The Moscow News
  • Gazeta.ru - International Edition
  • The Moscow Times

    En russe

  • Московские Новости
  • Газета.ру
  • Новая Газета
  • Коммерсант
  • Известия
  • Ведомости
  • Независимая Газета
  • Еженедельный Журнал
  • NewsRu
  • Лента.ру
  • Денты.ру
  • РБК

    Radios


  • Эхо Москвы
  • Радио Свобода

  • Placer ma bannière


    Observatoire de l'affaire Yusko et du proces Khodorkovsky

    Remerciements


    Powered by Blogger

    Recherche par Google

    Compteurs