Au jour le jour Historique Biographie Déclarations Soutien & Contact
19.1.08

Le Figaro : L'ex-numéro deux de Ioukos au seuil de la mort

Par trois fois, la cour européenne des droits de l'homme a demandé le transfert de Vassili Alexanian de sa prison vers une clinique.

«J'espère que je survivrai une semaine de plus.» Voûté, amaigri, assis derrière des barreaux, Vassili Alexanian s'est exprimé, à bout de souffle. L'ancien vice-président de la société pétrolière Ioukos était entendu mercredi depuis sa prison moscovite, via une liaison vidéo, par la Cour suprême de Russie. La haute juridiction examinait une demande de libération pour raisons de santé. Il devra attendre une nouvelle audience, mardi prochain, pour être fixé sur son sort. Aveugle d'un œil et ne voyant presque rien de l'autre, cet homme de 36 ans est malade du foie et souffre de la tuberculose. Vassili Alexanian est en détention provisoire depuis vingt et un mois. Il avait été arrêté le 5 avril 2006, cinq jours après avoir été nommé vice-président de Ioukos dont il avait dirigé auparavant le service juridique.

Le procureur a révélé mercredi qu'il était atteint du sida. «Je confirme qu'il a le sida, a expliqué hier l'un de ses avocats, Elena Lvova, lors d'une conférence de presse. Le procureur l'a annoncé exprès pour donner de lui une image négative. Je sais qu'il n'a jamais fréquenté de groupes à risques. Il a subi plusieurs opérations avant son arrestation.» Depuis qu'il a appris en septembre 2006 sa séropositivité, il a réclamé un traitement. Bien que transféré dans un hôpital pénitentiaire, il n'est toujours pas soigné. Il pense avoir contracté la tuberculose lors de transferts où il partageait un fourgon cellulaire avec des malades contagieux.

«Si le plaignant mourait faute de soin, les articles 2 et 3 (sur le droit à la vie et l'interdiction de la torture, NDLR)» de la Convention européenne des droits de l'homme « seraient violés». Ce n'est pas la vibrante plaidoirie d'un avocat mais le texte d'une lettre de la Cour européenne des droits de l'homme, datée du 21 décembre. Par trois fois en deux mois, procédure exceptionnelle, un juge de Strasbourg a réclamé à la Russie le transfert du détenu dans une clinique. Trois demandes restées sans effet.

Le détenu, que la fièvre ne quitte plus depuis des semaines, a écouté un enquêteur lui lire les 115 volumes de la procédure, assis six heures par jour sur un tabouret. Il est accusé de détournements de fonds. «On n'a pas cessé de me pousser à témoigner contre les autres dirigeants de Ioukos en échange de ma libération sous caution, c'est-à-dire en échange de ma vie», a écrit Alexanian dans une lettre ouverte. Parfaitement inconnu du public, ignoré par les chaînes de télé, Alexanian est face au même rouleau compresseur que son ancien patron, Mikhaïl Khodorkovski.

Coupable d'avoir résisté à Poutine

L'ancien PDG de Ioukos, ex-homme le plus riche de Russie, arrêté en 2003, purge toujours ses huit ans de travaux forcés pour fraude fiscale, dans sa prison de Tchita en Sibérie. Le thermomètre descend en ce moment à -27 °C. Ses avocats et les défenseurs des droits de l'homme considèrent Khodorkovski comme un prisonnier politique, coupable d'avoir résisté à Vladimir Poutine, d'avoir financé des partis d'opposition et d'avoir voulu se rapprocher de l'Américain Exxon. Ses avocats ignorent toujours quand aura lieu son deuxième procès, pour blanchiment, où il risque jusqu'à vingt-deux ans de prison. Depuis la fin de l'an dernier, le groupe Ioukos est définitivement dépecé. Au bénéfice du groupe public Rosneft qui a racheté des actifs de la société en faillite pour 27 milliards de dollars. Le président du conseil d'administration de Rosneft n'est autre qu'Igor Setchine, n° 2 de l'Administration présidentielle, considéré par les kremlinologues comme le chef de file des siloviki, le clan regroupant les ex-KGB et les militaires. Rosneft, dopé par les puits et les raffineries de Ioukos, a publié avant-hier des bénéfices de 1,89 milliard de dollars pour le troisième trimestre 2007. En hausse de 80 %.

Autres orthographes: Vassili, Vassily, Alexanian, Aleksanian, Aleksanyan, Alexanyan

Libellés : ,

Publié à 03:28 Edit
Lien permanent |

Derniers développements

Pourquoi l'Observatoire?


L'arrestation du PDG de la compagnie pétrolière russe YUKOS Mikhail Khodorkovsky marque un tournant important dans l'histoire de la Russie contemporaine. Incarcéré le 25 octobre 2003, il a été condamné à l'issue d'un procès inquisitorial à huit ans de camp de travail.



M. Khodorkovsky durant son procès


Son directeur financier, Platon Lebedev, a reçu la même peine. La dureté de ce traitement, disproportionnée par rapport aux faits qui leur sont reprochés, laisse supposer des motifs politiques dans l'affaire YUKOS : Mikhail Khodorkovsky est en effet connu pour ses convictions libérales et pour le soutien financier qu'il a apporté aux partis d'opposition lors des dernières élections.
Parallèlement, la compagnie YUKOS dont il était également le principal actionnaire a été soumise à des redressements fiscaux successifs toujours plus exorbitants, qui ont servi de prétexte à confiscation de la plupart des actifs de la société.
Pour tenter de pallier un certain déficit d'information en langue française, je me propose de donner - dans la mesure de mon temps disponible - une couverture au jour le jour de ce qui est perçu en Russie comme "le procès du siècle".

L'Observatrice



Recherche sur le site:

Articles précédents


Sauver Vassily Aleksanian

"Affaire Yukos", "Affaire Litvinenko"...

RIA Novosti : Ioukos: le Parquet général refuse de...

RIA Novosti: Le Parquet russe pense que Léonide Ne...

L'Express: Litvinenko-Youkos: deux affaires liées?...

RIA Novosti: Nouvelle accusation contre Mikhaïl Kh...

RIA Novosti: Ioukos: l'ex-associé de Mikhaïl Khodo...

La Tribune : Ioukos: PriceWaterhouseCoopers dans l...

L'Expansion : Ioukos : le fisc russe s'en prend à ...

Poutine fait main basse sur Sakhaline-2



Consultez les derniers développements de l'affaire...

Archives:


août 2003
octobre 2003
novembre 2003
décembre 2003
janvier 2004
mai 2004
juin 2004
juillet 2004
août 2004
septembre 2004
octobre 2004
novembre 2004
décembre 2004
janvier 2005
février 2005
avril 2005
mai 2005
juin 2005
août 2005
septembre 2005
octobre 2005
novembre 2005
décembre 2005
janvier 2006
février 2006
mars 2006
avril 2006
mai 2006
juin 2006
juillet 2006
août 2006
septembre 2006
octobre 2006
décembre 2006
janvier 2007
janvier 2008
février 2008
juin 2008
septembre 2008
octobre 2008
décembre 2008
février 2009
mars 2009
juin 2010
novembre 2010
octobre 2011
décembre 2011
janvier 2012
mars 2012



L'affaire Yukos sur Internet


Centre de Presse de Mikhail Khodorkovsky
Centre de Presse de Mikhail Khodorkovsky (en anglais et en russe)

Centre de presse de Platon Lebedev
Centre de presse de Platon Lebedev en anglais et en russe

SOVEST - Groupe de soutien à Mikhail Khodorkovsky
Groupe "SOVEST" ("Conscience" en russe) : Groupe de soutien à Mikhail Khodorkovsky (en français)

The Mikhail Khodorkovsky Society
The Mikhail Khodorkovsky Society (blog anglophone)

Yukos Shareholders Coalition
Coalition des actionnaires de Yukos pour poursuivre en justice le gouvernement russe (anglais)

Dossier du journal Novaya Gazeta sur l'affaire Yukos
Dossier du journal d'opposition Novaya Gazeta sur l'affaire Yukos (en russe)

Fond Mission libérale
Excellent site du Fond "Mission libérale" (en russe). Sur l'affaire Yukos et, beaucoup plus largement, sur le libéralisme en Russie

Bibliographie


Je vous propose une sélection de documents en français, anglais ou russe


Sur le procès et l'affaire Yukos

Patrick Klugman : En défense de Mikhail Khodorkovski

André Gluksmann : Mikhail Khodorkovski prisonnier de la verticale du pouvoir

Film BBC "Russian Godfathers 2: The Prisoner" (Youtube, en 6 parties)

Rapport d'experts étrangers sur le déroulement du procès (eng, .pdf, 81 KB)

Analyse des accusations par les avocats de la défense (eng, .pdf, 153 KB)

Sur Mikhail Khodorkovsky

"Le roi du pétrôle piégé par ses ambitions", Hélène Depic-Popovic, Libération, 27.10.2003

"La mutation d'un oligarque", Nathalie Nougayrède, Le Monde, 21.11.2003

"A falling Tsar", Chrystia Freeland, The Financial Times, 01.11. 03 (eng)

"Yukos, a Case Study" by Konstantin Korotov, Stanislav Shekshnia, Elizabeth Florent-Treacy and Manfred Kets de Vries, (eng, .pdf, 589 KB)

L'affaire Yukos dans :


  • Yahoo! News
  • Google News

    Presse sur internet

    En anglais

  • The Moscow News
  • Gazeta.ru - International Edition
  • The Moscow Times

    En russe

  • Московские Новости
  • Газета.ру
  • Новая Газета
  • Коммерсант
  • Известия
  • Ведомости
  • Независимая Газета
  • Еженедельный Журнал
  • NewsRu
  • Лента.ру
  • Денты.ру
  • РБК

    Radios


  • Эхо Москвы
  • Радио Свобода

  • Placer ma bannière


    Observatoire de l'affaire Yusko et du proces Khodorkovsky

    Remerciements


    Powered by Blogger

    Recherche par Google

    Compteurs