Au jour le jour Historique Biographie Déclarations Soutien & Contact
8.4.06

Libération : Ioukos, un deuxième président en prison

Cinq jours à la tête de Ioukos, puis le sixième : plaqué au sol et emprisonné. Le dépeçage du groupe pétrolier de Mikhaïl Khodorkovski s'achève comme il a commencé, dans la violence et sans s'embarrasser d'un quelconque Etat de droit.

Nommé le 1er avril vice-président exécutif de Ioukos, avec fonction de président, par la direction en exil à Londres, l'avocat Vassili Aleksanian a été brutalement arrêté jeudi soir à Moscou et mis en examen pour «blanchiment» et «détournement de biens», ce qui peut lui valoir jusqu'à vingt-cinq ans de prison. Juste avant son arrestation, Vassili Aleksanian avait eu le temps de faire savoir qu'il avait été prévenu : «Tenez-vous à l'écart de cette compagnie», l'aurait averti un juge d'instruction. «Après leur avoir déclaré que je ne m'apprêtais pas à quitter Ioukos, ils m'ont dit, avec un sourire moqueur, qu'ils voyaient pour la première fois un homme demander de son plein gré à aller en prison», avait-il rapporté au quotidien Kommersant. «Les magistrats m'ont dit que je devrais m'inquiéter pour mon enfant et ma santé», avait confié Vassili Aleksanian.

Détermination. Cette interpellation ­ la trente-cinquième arrestation ou poursuite d'une personne pour ses liens avec la société Ioukos, a calculé le centre de presse de Mikhaïl Khodorkovski ­ montre la détermination des autorités russes à en finir avec ce qui reste de l'ancien numéro 1 du pétrole russe.

Sous la menace permanente des arrestations, des dirigeants de Ioukos restés en Russie, qui ont annoncé ne plus obéir à Steven Theede, le PDG en exil à Londres, se sont ralliés aux autorités. Anatoli Nazarov, chef de la filiale «raffinage et marketing», a ainsi refusé en mars la démission demandée par Londres d'un de ses subordonnés, soupçonné d'avoir profité des difficultés de la compagnie pour détourner entre 50 et 100 millions de dollars de recettes.

Redressement. C'était pour tenter de reprendre le contrôle de Ioukos à Moscou que la direction londonienne avait nommé Vassili Aleksanian, avocat de longue date du groupe. Sitôt nommé, ce fidèle avait constaté que le chef de la filiale «raffinage et marketing» refusait de lui remettre les documents demandés. «On cherche à réduire la valeur des actifs» de Ioukos avant sa mise en faillite, soupçonnait Vassili Aleksanian. Fin mars, le groupe a été placé en redressement judiciaire, préparatoire à une faillite qui pourrait être déclarée en juin.

De facto, Ioukos est passé sous le contrôle de Rosneft, la compagnie pétrolière d'Etat qui s'est emparée en décembre de sa principale filiale, Iouganskneftegaz et qui utilise aujourd'hui les raffineries de Ioukos pour traiter son pétrole, dénoncent les derniers fidèles de Mikhaïl Khodorkovski. «Rosneft veut le contrôle de Ioukos, sans même le payer», observait mi-mars un de ces fidèles, Roman Khomenko, remarquant ­ avant même l'arrestation de Vassili Aleksanian ­ que tout manager qui refusait d'exécuter les ordres donnés par Rosneft était aussitôt convoqué par le parquet.

Lorraine Millot

Photographie : Kommersant.ru
Autres orthographes possibles (mots-clés): Aleksanyan, Alexanian, Alexanyan

Libellés :

Publié à 14:29 Edit
Lien permanent |

Derniers développements

Pourquoi l'Observatoire?


L'arrestation du PDG de la compagnie pétrolière russe YUKOS Mikhail Khodorkovsky marque un tournant important dans l'histoire de la Russie contemporaine. Incarcéré le 25 octobre 2003, il a été condamné à l'issue d'un procès inquisitorial à huit ans de camp de travail.



M. Khodorkovsky durant son procès


Son directeur financier, Platon Lebedev, a reçu la même peine. La dureté de ce traitement, disproportionnée par rapport aux faits qui leur sont reprochés, laisse supposer des motifs politiques dans l'affaire YUKOS : Mikhail Khodorkovsky est en effet connu pour ses convictions libérales et pour le soutien financier qu'il a apporté aux partis d'opposition lors des dernières élections.
Parallèlement, la compagnie YUKOS dont il était également le principal actionnaire a été soumise à des redressements fiscaux successifs toujours plus exorbitants, qui ont servi de prétexte à confiscation de la plupart des actifs de la société.
Pour tenter de pallier un certain déficit d'information en langue française, je me propose de donner - dans la mesure de mon temps disponible - une couverture au jour le jour de ce qui est perçu en Russie comme "le procès du siècle".

L'Observatrice



Recherche sur le site:

Articles précédents


Libération : Déjà Khodorkovski, en 2003...

AFP: Le vice-président de Ioukos incarcéré deux jo...

L'Expansion: Le nouveau n°2 de Ioukos menacé de 25...

AFP: Khodorkovski passe de la couture à l'emballag...

Libération: Ces banques étrangères qui achèvent Io...

AFP - Nouvelle épreuve pour Ioukos, placé en redre...

Russie: Rosneft veut doubler sa production pétroli...

Le Monde : La mobilisation des actionnaires de Iou...

RIA Novosti: Sept jours de cachot pour Khodorkovsk...

Fin de "Russie Ouverte" et une semaine de cachot p...



Consultez les derniers développements de l'affaire...

Archives:


août 2003
octobre 2003
novembre 2003
décembre 2003
janvier 2004
mai 2004
juin 2004
juillet 2004
août 2004
septembre 2004
octobre 2004
novembre 2004
décembre 2004
janvier 2005
février 2005
avril 2005
mai 2005
juin 2005
août 2005
septembre 2005
octobre 2005
novembre 2005
décembre 2005
janvier 2006
février 2006
mars 2006
avril 2006
mai 2006
juin 2006
juillet 2006
août 2006
septembre 2006
octobre 2006
décembre 2006
janvier 2007
janvier 2008
février 2008
juin 2008
septembre 2008
octobre 2008
décembre 2008
février 2009
mars 2009
juin 2010
novembre 2010
octobre 2011
décembre 2011
janvier 2012
mars 2012



L'affaire Yukos sur Internet


Centre de Presse de Mikhail Khodorkovsky
Centre de Presse de Mikhail Khodorkovsky (en anglais et en russe)

Centre de presse de Platon Lebedev
Centre de presse de Platon Lebedev en anglais et en russe

SOVEST - Groupe de soutien à Mikhail Khodorkovsky
Groupe "SOVEST" ("Conscience" en russe) : Groupe de soutien à Mikhail Khodorkovsky (en français)

The Mikhail Khodorkovsky Society
The Mikhail Khodorkovsky Society (blog anglophone)

Yukos Shareholders Coalition
Coalition des actionnaires de Yukos pour poursuivre en justice le gouvernement russe (anglais)

Dossier du journal Novaya Gazeta sur l'affaire Yukos
Dossier du journal d'opposition Novaya Gazeta sur l'affaire Yukos (en russe)

Fond Mission libérale
Excellent site du Fond "Mission libérale" (en russe). Sur l'affaire Yukos et, beaucoup plus largement, sur le libéralisme en Russie

Bibliographie


Je vous propose une sélection de documents en français, anglais ou russe


Sur le procès et l'affaire Yukos

Patrick Klugman : En défense de Mikhail Khodorkovski

André Gluksmann : Mikhail Khodorkovski prisonnier de la verticale du pouvoir

Film BBC "Russian Godfathers 2: The Prisoner" (Youtube, en 6 parties)

Rapport d'experts étrangers sur le déroulement du procès (eng, .pdf, 81 KB)

Analyse des accusations par les avocats de la défense (eng, .pdf, 153 KB)

Sur Mikhail Khodorkovsky

"Le roi du pétrôle piégé par ses ambitions", Hélène Depic-Popovic, Libération, 27.10.2003

"La mutation d'un oligarque", Nathalie Nougayrède, Le Monde, 21.11.2003

"A falling Tsar", Chrystia Freeland, The Financial Times, 01.11. 03 (eng)

"Yukos, a Case Study" by Konstantin Korotov, Stanislav Shekshnia, Elizabeth Florent-Treacy and Manfred Kets de Vries, (eng, .pdf, 589 KB)

L'affaire Yukos dans :


  • Yahoo! News
  • Google News

    Presse sur internet

    En anglais

  • The Moscow News
  • Gazeta.ru - International Edition
  • The Moscow Times

    En russe

  • Московские Новости
  • Газета.ру
  • Новая Газета
  • Коммерсант
  • Известия
  • Ведомости
  • Независимая Газета
  • Еженедельный Журнал
  • NewsRu
  • Лента.ру
  • Денты.ру
  • РБК

    Radios


  • Эхо Москвы
  • Радио Свобода

  • Placer ma bannière


    Observatoire de l'affaire Yusko et du proces Khodorkovsky

    Remerciements


    Powered by Blogger

    Recherche par Google

    Compteurs