Au jour le jour Historique Biographie Déclarations Soutien & Contact
23.12.04

Reuters : Poutine défend le rachat de Iougansk par Rosneft

MOSCOU/LONDRES - Vladimir Poutine a défendu jeudi le rachat par la compagnie pétrolière d'Etat Rosneft de Iouganskneftegaz, la principale unité de production du groupe pétrolier Ioukos, le président russe affirmant que cette opération est conforme aux règles du marché.

Au cours d'une conférence de presse, il a déclaré qu'en nationalisant ainsi des actifs pétroliers, l'Etat défendait ses intérêts en revenant en arrière sur certaines des privatisations de la dernière décennie qui étaient, selon lui, abusives, voire illégales.

"Rosneft, qui est de facto détenue à 100% par l'Etat, a acheté Iouganskneftegaz. Je pense que tout a été fait dans le respect des méthodes du marché", a-t-il affirmé.

"Vous savez tous très bien dans quelles conditions nos privatisations ont été réalisées au début des années 90 et quelles méthodes ont été employées par certains, y compris en violation des lois alors en vigueur, pour acquérir une propriété de l'Etat qui valait des milliards", a ajouté le président russe.

La compagnie pétrolière nationale russe Rosneft a racheté mercredi la principale division de Ioukos, ce qui se traduit par une nationalisation de fait de 11% de la production pétrolière du pays et compromet gravement les efforts de Ioukos pour empêcher son démembrement.

"ON EST LA RISEE DU MONDE ENTIER"

Un dirigeant de Rosneft a confirmé à Reuters que la compagnie avait acquis la totalité du capital de Baikal Finance Group, la mystérieuse société qui avait remporté dimanche les enchères sur Iouganskneftegaz, principale division de production pétrolière de Ioukos.

"On est la risée du monde entier", estime Arkady Volsky, président de l'Union russe des industriels et des entrepreneurs. "Je ne comprends pas pourquoi il est nécessaire de créer une société de trois personnes dans l'une des brasseries de Tver pour racheter Iougansk", selon des propos rapportés par l'agence de presse Interfax.

Rosneft doit fusionner avec Gazprom, le monopole public du gaz, qui était donné favori pour la reprise de Iougansk, mais qui en a été empêché par une action en justice intentée par Ioukos aux Etats-Unis à l'encontre de toute société qui participerait à l'adjudication.

Gazprom a annoncé jeudi qu'il pensait pouvoir achever la prise de contrôle de la compagnie pétrolière publique Rosneft d'ici janvier au plus tard.

La vente de Iougansk par adjudication a constitué l'aboutissement des manoeuvres menées par le Kremlin pour décourager les ambitions politiques du principal actionnaire de Ioukos, Mikhaïl Khodorkovski, Moscou cherchant dans le même temps à reprendre le contrôle de secteurs stratégiques de l'économie abandonnés lors des privatisations à tout va des années 1990.

UNE PRODUCTION EGALE A CELLE DE LA LIBYE

Avec le rachat de Baikal, Rosneft se hisse parmi les premiers groupes pétroliers russes, avec une production de 1,45 million de barils par jour, presque aussi importante que la production totale de la Libye, l'un des pays membres de l'Opep.

Ce rachat de Iougansk par une entreprise d'Etat illustre clairement la détermination du Kremlin pour mettre la main sur le principal actif du groupe pétrolier Ioukos après avoir étranglé ce dernier par d'énormes redressements fiscaux de 27,5 milliards de dollars.

Il confirme en outre l'ascendant pris au Kremlin par les "siloviki", les partisans de la ligne dure, qui se sont engagés à couper les ailes aux oligarques, les hommes d'affaires qui ont bâti des fortunes en achetant à bas prix des actifs publics dans les années 1990 à la faveur du chaos qui a suivi l'effondrement du bloc soviétique.

L'adjudication de dimanche avait été remportée par Baikal Finance, une société jusque-là inconnue, avec une offre de 9,4 milliards de dollars.

La holding pétrolière Gazpromneft, cédée depuis par Gazprom, avait participé à la vente mais sans surenchérir, laissant ainsi le champ libre à Baikal.

Les avocats de Ioukos ont affirmé ensuite que, bien qu'il n'ait pas lui-même avancé une offre, Gazprom avait illégalement participé à l'adjudication, et qu'il avait de ce fait enfreint l'interdiction émise par un tribunal de Houston.

LE SUCCES DES RECOURS SEMBLE MAINTENANT IMPROBABLE

Le groupe pétrolier avait déposé son bilan auprès de ce tribunal texan pour tenter d'interrompre le processus de vente de sa principale division. Il a également menacé de réclamer pour plus de ving milliards de dollars de dommages et intérêt à toutes les parties ayant participé aux enchères sur Iougansk car la justice américaine avait ordonné que celles-ci soient suspendues.

"Nous avons dit que l'acquéreur de Iouganskneftegaz s'exposerait à de sérieux ennuis. Si le bénéficiaire de cette opération est finalement Rosneft, ce que nous avons dit s'appliquera également à cette compagnie", a déclaré le porte-parole de Ioukos Alexandre Chadrine à l'agence de presse Interfax.

"Ioukos confirme qu'il recourra à tout les moyens légaux pour contester cette opération illégale dans l'intérêt des dizaines de milliers d'actionnaires de la compagnie pétrolière", a-t-il ajouté.

Une nouvelle audience du tribunal de Houston sur le dossier est prévue le 6 janvier, mais des analystes soulignent que du fait de l'acquisition opérée par Rosneft, Iougansk est maintenant dans le giron de l'Etat et qu'elle pourrait de ce fait échapper aux actions en justice intentées par les actionnaires de Ioukos.

"Le gouvernement russe a une immunité souveraine. On ne peut pas poursuivre le gouvernement russe", résume Eric Kraus, stratège investissement chez Soblink Securities.

(Reuters via Libération, 23.12.2004)
Publié à 13:50 Edit
Lien permanent |

Derniers développements

Pourquoi l'Observatoire?


L'arrestation du PDG de la compagnie pétrolière russe YUKOS Mikhail Khodorkovsky marque un tournant important dans l'histoire de la Russie contemporaine. Incarcéré le 25 octobre 2003, il a été condamné à l'issue d'un procès inquisitorial à huit ans de camp de travail.



M. Khodorkovsky durant son procès


Son directeur financier, Platon Lebedev, a reçu la même peine. La dureté de ce traitement, disproportionnée par rapport aux faits qui leur sont reprochés, laisse supposer des motifs politiques dans l'affaire YUKOS : Mikhail Khodorkovsky est en effet connu pour ses convictions libérales et pour le soutien financier qu'il a apporté aux partis d'opposition lors des dernières élections.
Parallèlement, la compagnie YUKOS dont il était également le principal actionnaire a été soumise à des redressements fiscaux successifs toujours plus exorbitants, qui ont servi de prétexte à confiscation de la plupart des actifs de la société.
Pour tenter de pallier un certain déficit d'information en langue française, je me propose de donner - dans la mesure de mon temps disponible - une couverture au jour le jour de ce qui est perçu en Russie comme "le procès du siècle".

L'Observatrice



Recherche sur le site:

Articles précédents


Le flou s'est dissipé

De nouveau, le flou complet...

Le Figaro : Des oligarques de «deuxième génération...

Le Monde : Vladimir Poutine approuve la vente cont...

Déclaration de Mikhaïl Khodorkovski

SCOOOP ! (Méfiez-vous de vos voisins...)

Le Monde : Le scandale Ioukos

AFP : L'acquéreur du fleuron de Ioukos reste masqu...

La Croix : Sombres affaires dans le pétrole russe

AFP : Un nouveau responsable de Ioukos arrêté à Mo...



Consultez les derniers développements de l'affaire...

Archives:


août 2003
octobre 2003
novembre 2003
décembre 2003
janvier 2004
mai 2004
juin 2004
juillet 2004
août 2004
septembre 2004
octobre 2004
novembre 2004
décembre 2004
janvier 2005
février 2005
avril 2005
mai 2005
juin 2005
août 2005
septembre 2005
octobre 2005
novembre 2005
décembre 2005
janvier 2006
février 2006
mars 2006
avril 2006
mai 2006
juin 2006
juillet 2006
août 2006
septembre 2006
octobre 2006
décembre 2006
janvier 2007
janvier 2008
février 2008
juin 2008
septembre 2008
octobre 2008
décembre 2008
février 2009
mars 2009
juin 2010
novembre 2010
octobre 2011
décembre 2011
janvier 2012
mars 2012



L'affaire Yukos sur Internet


Centre de Presse de Mikhail Khodorkovsky
Centre de Presse de Mikhail Khodorkovsky (en anglais et en russe)

Centre de presse de Platon Lebedev
Centre de presse de Platon Lebedev en anglais et en russe

SOVEST - Groupe de soutien à Mikhail Khodorkovsky
Groupe "SOVEST" ("Conscience" en russe) : Groupe de soutien à Mikhail Khodorkovsky (en français)

The Mikhail Khodorkovsky Society
The Mikhail Khodorkovsky Society (blog anglophone)

Yukos Shareholders Coalition
Coalition des actionnaires de Yukos pour poursuivre en justice le gouvernement russe (anglais)

Dossier du journal Novaya Gazeta sur l'affaire Yukos
Dossier du journal d'opposition Novaya Gazeta sur l'affaire Yukos (en russe)

Fond Mission libérale
Excellent site du Fond "Mission libérale" (en russe). Sur l'affaire Yukos et, beaucoup plus largement, sur le libéralisme en Russie

Bibliographie


Je vous propose une sélection de documents en français, anglais ou russe


Sur le procès et l'affaire Yukos

Patrick Klugman : En défense de Mikhail Khodorkovski

André Gluksmann : Mikhail Khodorkovski prisonnier de la verticale du pouvoir

Film BBC "Russian Godfathers 2: The Prisoner" (Youtube, en 6 parties)

Rapport d'experts étrangers sur le déroulement du procès (eng, .pdf, 81 KB)

Analyse des accusations par les avocats de la défense (eng, .pdf, 153 KB)

Sur Mikhail Khodorkovsky

"Le roi du pétrôle piégé par ses ambitions", Hélène Depic-Popovic, Libération, 27.10.2003

"La mutation d'un oligarque", Nathalie Nougayrède, Le Monde, 21.11.2003

"A falling Tsar", Chrystia Freeland, The Financial Times, 01.11. 03 (eng)

"Yukos, a Case Study" by Konstantin Korotov, Stanislav Shekshnia, Elizabeth Florent-Treacy and Manfred Kets de Vries, (eng, .pdf, 589 KB)

L'affaire Yukos dans :


  • Yahoo! News
  • Google News

    Presse sur internet

    En anglais

  • The Moscow News
  • Gazeta.ru - International Edition
  • The Moscow Times

    En russe

  • Московские Новости
  • Газета.ру
  • Новая Газета
  • Коммерсант
  • Известия
  • Ведомости
  • Независимая Газета
  • Еженедельный Журнал
  • NewsRu
  • Лента.ру
  • Денты.ру
  • РБК

    Radios


  • Эхо Москвы
  • Радио Свобода

  • Placer ma bannière


    Observatoire de l'affaire Yusko et du proces Khodorkovsky

    Remerciements


    Powered by Blogger

    Recherche par Google

    Compteurs