Au jour le jour Historique Biographie Déclarations Soutien & Contact
6.2.08

AFP: La justice russe suspend le procès d'un ancien dirigeant de Ioukos - L'Express

La justice russe, sous la pression d'une mobilisation croissante, a suspendu mercredi le procès de l'ancien vice-président du groupe pétrolier Ioukos, Vassili Aleksanian, atteint d'un cancer et du sida, sans aller jusqu'à autoriser son hospitalisation.

"Le procès est suspendu" le temps qu'il reçoive le traitement médical requis, a déclaré la juge Olga Nedelina qui préside la cour devant laquelle Vassili Aleksanian comparaît depuis mardi à Moscou pour détournement et blanchiment d'argent.

Les juges qui ont déjà rejeté à plusieurs reprises la demande d'hospitalisation de l'ancien responsable de Ioukos, 35 ans, incarcéré depuis 2006 dans une prison moscovite, ont une nouvelle fois considéré qu'il pouvait recevoir des soins "appropriés" en détention.

"Mais quel traitement ? C'est totalement impossible en prison", s'est exclamé l'accusé qui a écouté, très pâle, la décision des juges en s'appuyant sur les barreaux de la cage dans la salle d'audience.

"Liberté ! Liberté !", ont scandé une dizaine de personnes, dont quelques journalistes, à sa sortie de la salle. Portant un anorak, Vassili Aleksanian s'est retourné et a fait un geste de la main en signe de remerciement.

Selon l'un des ses avocats, Drew Holiner, l'accusé a "besoin d'un ensemble complexe de soins dont une thérapie antirétrovirale, des médicaments contre la tuberculose et une chimiothérapie lourde dans un centre spécialisé".

Depuis 14 mois, Vassili Aleksanian n'a pas reçu les soins recommandés par les médecins, a ajouté M. Holiner dans un communiqué. Il est en outre "détenu dans le département des maladies infectieuses de la prison, une situation incompréhensible puisqu'il souffre d'une déficience immunitaire sévère", a-t-il noté.

Le procureur Nikolaï Vlassov, principal accusateur de Vassili Aleksanian, a toutefois ouvert la porte à une hospitalisation en laissant entendre qu'elle serait possible si les médecins de la prison en faisaient la demande.

"Les juges ne sont pas médecins. C'est aux médecins (de la prison) de décider" si l'accusé doit être "provisoirement" hospitalisé, a-t-il dit aux journalistes à la sortie de la salle d'audience.

Les médecins du centre de détention ont confirmé que Vassili Aleksanian "était atteint d'un cancer du système lymphatique" et qu'il devait "être soigné dans un établissement de cancérologie", dans l'attestation lue mardi à la première audience du procès.

Et le directeur de la prison Matrosskaïa Tichina, où l'ancien dirigeant de Ioukos est détenu, a déjà demandé à la justice d'autoriser son transfert dans une clinique spécialisée.

Après des mois d'intransigeance, "les juges ont cette fois-ci cédé à l'opinion publique" en ajournant le procès, estime l'analyste Iouri Kourgouniouk, de la Fondation Indem, qui voit "un assouplissement évident dans la position de la cour".

"Le cas d'Aleksanian a montré une limite que la société -même si elle déteste les "oligarques"- ne veut pas voir le pouvoir franchir", ajoute-t-il.

La mobilisation en faveur de l'ancien responsable de Ioukos a aussi pris de l'ampleur ces derniers jours.

L'ex-PDG du groupe pétrolier, Mikhaïl Khodorkovski, qui purge une peine de huit ans de prison en Sibérie pour fraude fiscale, a le premier entamé une grève de la faim le 29 janvier en signe de solidarité avec son ancien avocat et vice-président.

Mardi, plusieurs personnalités politiques russes, dont l'ancien champion du monde d'échecs Garry Kasparov, l'ex-dissident soviétique Vladimir Boukovski et l'opposant Mikhaïl Kassianov, ont écrit une lettre ouverte réclamant l'hospitalisation d'urgence de Vassili Aleksanian.

Et mercredi, des personnalités, parmi lesquelles des écrivains et des professeurs, se sont "portées garantes" de ce que libéré pour être soigné, M. Aleksanian reviendrait ensuite pour être jugé.

Une dizaine de défenseurs des droits de l'Homme et d'autres opposants au Kremlin ont également entamé une grève de la faim ces derniers jours.

Libellés :

Publié à 02:30 Edit
Lien permanent |

Derniers développements

Pourquoi l'Observatoire?


L'arrestation du PDG de la compagnie pétrolière russe YUKOS Mikhail Khodorkovsky marque un tournant important dans l'histoire de la Russie contemporaine. Incarcéré le 25 octobre 2003, il a été condamné à l'issue d'un procès inquisitorial à huit ans de camp de travail.



M. Khodorkovsky durant son procès


Son directeur financier, Platon Lebedev, a reçu la même peine. La dureté de ce traitement, disproportionnée par rapport aux faits qui leur sont reprochés, laisse supposer des motifs politiques dans l'affaire YUKOS : Mikhail Khodorkovsky est en effet connu pour ses convictions libérales et pour le soutien financier qu'il a apporté aux partis d'opposition lors des dernières élections.
Parallèlement, la compagnie YUKOS dont il était également le principal actionnaire a été soumise à des redressements fiscaux successifs toujours plus exorbitants, qui ont servi de prétexte à confiscation de la plupart des actifs de la société.
Pour tenter de pallier un certain déficit d'information en langue française, je me propose de donner - dans la mesure de mon temps disponible - une couverture au jour le jour de ce qui est perçu en Russie comme "le procès du siècle".

L'Observatrice



Recherche sur le site:

Articles précédents


Le Monde.fr : La justice russe refuse des soins en...

Manifestation de soutien à Vassily Alexanian

Le Figaro - International : Gorbatchev au secours ...

AFP : Russie: la justice refuse l'hospitalisation ...

Vassily Alexanian : JT de 20h, France 2, 25.01.200...

Le Monde.fr : Vive inquiétude sur la santé de M. A...

Le Figaro : L'ex-numéro deux de Ioukos au seuil de...

Sauver Vassily Aleksanian

"Affaire Yukos", "Affaire Litvinenko"...

RIA Novosti : Ioukos: le Parquet général refuse de...



Consultez les derniers développements de l'affaire...

Archives:


août 2003
octobre 2003
novembre 2003
décembre 2003
janvier 2004
mai 2004
juin 2004
juillet 2004
août 2004
septembre 2004
octobre 2004
novembre 2004
décembre 2004
janvier 2005
février 2005
avril 2005
mai 2005
juin 2005
août 2005
septembre 2005
octobre 2005
novembre 2005
décembre 2005
janvier 2006
février 2006
mars 2006
avril 2006
mai 2006
juin 2006
juillet 2006
août 2006
septembre 2006
octobre 2006
décembre 2006
janvier 2007
janvier 2008
février 2008
juin 2008
septembre 2008
octobre 2008
décembre 2008
février 2009
mars 2009
juin 2010
novembre 2010
octobre 2011
décembre 2011
janvier 2012
mars 2012



L'affaire Yukos sur Internet


Centre de Presse de Mikhail Khodorkovsky
Centre de Presse de Mikhail Khodorkovsky (en anglais et en russe)

Centre de presse de Platon Lebedev
Centre de presse de Platon Lebedev en anglais et en russe

SOVEST - Groupe de soutien à Mikhail Khodorkovsky
Groupe "SOVEST" ("Conscience" en russe) : Groupe de soutien à Mikhail Khodorkovsky (en français)

The Mikhail Khodorkovsky Society
The Mikhail Khodorkovsky Society (blog anglophone)

Yukos Shareholders Coalition
Coalition des actionnaires de Yukos pour poursuivre en justice le gouvernement russe (anglais)

Dossier du journal Novaya Gazeta sur l'affaire Yukos
Dossier du journal d'opposition Novaya Gazeta sur l'affaire Yukos (en russe)

Fond Mission libérale
Excellent site du Fond "Mission libérale" (en russe). Sur l'affaire Yukos et, beaucoup plus largement, sur le libéralisme en Russie

Bibliographie


Je vous propose une sélection de documents en français, anglais ou russe


Sur le procès et l'affaire Yukos

Patrick Klugman : En défense de Mikhail Khodorkovski

André Gluksmann : Mikhail Khodorkovski prisonnier de la verticale du pouvoir

Film BBC "Russian Godfathers 2: The Prisoner" (Youtube, en 6 parties)

Rapport d'experts étrangers sur le déroulement du procès (eng, .pdf, 81 KB)

Analyse des accusations par les avocats de la défense (eng, .pdf, 153 KB)

Sur Mikhail Khodorkovsky

"Le roi du pétrôle piégé par ses ambitions", Hélène Depic-Popovic, Libération, 27.10.2003

"La mutation d'un oligarque", Nathalie Nougayrède, Le Monde, 21.11.2003

"A falling Tsar", Chrystia Freeland, The Financial Times, 01.11. 03 (eng)

"Yukos, a Case Study" by Konstantin Korotov, Stanislav Shekshnia, Elizabeth Florent-Treacy and Manfred Kets de Vries, (eng, .pdf, 589 KB)

L'affaire Yukos dans :


  • Yahoo! News
  • Google News

    Presse sur internet

    En anglais

  • The Moscow News
  • Gazeta.ru - International Edition
  • The Moscow Times

    En russe

  • Московские Новости
  • Газета.ру
  • Новая Газета
  • Коммерсант
  • Известия
  • Ведомости
  • Независимая Газета
  • Еженедельный Журнал
  • NewsRu
  • Лента.ру
  • Денты.ру
  • РБК

    Radios


  • Эхо Москвы
  • Радио Свобода

  • Placer ma bannière


    Observatoire de l'affaire Yusko et du proces Khodorkovsky

    Remerciements


    Powered by Blogger

    Recherche par Google

    Compteurs