Au jour le jour Historique Biographie Déclarations Soutien & Contact
23.9.05

Le Nouvel Obs : Huit ans de prison pour Khodorkovsky

La peine de prison de l'ex-oligarque Mikhaïl Khodorkovsky qui voulait entrer en politique a été réduite jeudi de neuf à huit ans par la justice russe.

La peine de prison de Mikhaïl Khodorkovsky a été réduit jeudi 22 septembre à huit ans au lieu de neuf par la justice russe mais après ce dernier recours d'appel de condamnation, les espoirs de ceux qui voulaient voir l'ex-oligarque entrer en politique en briguant un poste de député en décembre sont tombés.
La culpabilité de Mikhaïl Khodorkovsky, condamné en mai pour fraude fiscale et escroquerie à grande échelle, a été confirmé par le verdict du tribunal de Moscou, après avoir examiné en un jour le dossier d'appel, alors que la durée du procès avait été de onze mois et le verdict avait traîné pendant deux semaines.

Un tribunal entièrement satisfait

Après 50 minutes de délibération le juge Viatcheslav Tarassov a annoncé que "la condamnation est réduite à huit ans" une diminution d'un an, grâce à la levée d'un point du dossier (concernant des transferts d'argent au profit de l'homme d'affaires Vladimir Goussinsky, aujourd'hui en exil).
Il en a été de même pour Platon Lebedev, le plus proche associé de Mikhaïl Khodorkovsky, jugé dans le même temps.
"Le tribunal a jugé la condamnation légale, fondée et juste" a déclaré Dmitri Chokhine, le procureur, affichant une totale satisfaction devant les journalistes.

"Un acte de pure propagande"

La défense a pour sa part annoncé qu'elle continuerait à contester, d'abord devant le praesidium du Tribunal municipal de Moscou puis devant la Cour suprême.
La réduction de la peine est "un acte de pure propagande" selon l'avocat Iouri Chmidt qui dénonce l'examen d'appel comme "une parodie de justice".
L'homme d'affaires devrait donc être envoyé "dans une colonie pénitentiaire à régime ordinaire" rapidement car la condamnation peut dès à présent entrer en vigueur et en conformité avec le verdict prononcé le 31 mai.

Des juges soumis au parquet général

Ecartant un baron des affaires jugé par le Kremlin trop influent et démentelant le numéro un du pétrole russe Ioukos pour le faire revenir dans le giron de l'Etat, ici c'est joué le dernier acte d'une série politico-financière de près de deux ans.
Perçu comme l'homme le plus riche de Russie avant son arrestation d'octobre 2003, Mikhaïl Khodorkovsky, 42 ans, avait été condamné au terme d'un procès considéré comme largement politique, où les demandes du parquet général avaient été suivies à la lettre par les juges.
Selon les termes de Guenrikh Padva, principal avocat de l'ex-patron de Ioukos, la défense a présenté en appel "une requête d'une centaine de pages" dans laquelle elle dénonçait un verdict "tendancieux (...) violant la Constitution et la loi".

Un opposant réformateur sérieux évincé?

Le rejet de l'appel ruine les espoirs de ceux qui pensaient, comme la libérale Irina Khakamada, qu'il pouvait devenir un opposant réformateur sérieux au clan des pro-Poutine et voulaient voir Mikhaïl Khodorkovsky entrer le plus rapidement possible en politique.
La candidature de l'ex-oligarque avait déjà été déposée suite à son intention de briguer un mandat de député dans une législative partielle prévue en décembre dans une circonscription de Moscou. Cependant la confirmation de la condamnation lui interdit désormais de se porter candidat.

"Condamné dans le mépris de la loi"

"Certaines personnes au sommet du pouvoir ont fait pression sur les juges (...) pour que le verdict entre en vigueur le plus vite possible afin d'empêcher Mikhaïl Khodorkovsky d'être candidat aux élections", a accusé l'avocat.
Malgré une tentative du juge d'interrompre Mikhaïl Khodorkovsky, lors des audiences de jeudi, au motif qu'un tribunal n'était "pas le lieu pour des déclarations politiques" ce dernier a déclaré qu'on le maintiendrait en prison tant que la peur vis-à-vis de l'opposition l'emportera sur la confiance (...). Les gens doivent comprendre que j'ai été condamné dans le mépris de la loi".

(Le Nouvel Obs, le 23.09.2005)
Publié à 21:22 Edit
Lien permanent |

Derniers développements

Pourquoi l'Observatoire?


L'arrestation du PDG de la compagnie pétrolière russe YUKOS Mikhail Khodorkovsky marque un tournant important dans l'histoire de la Russie contemporaine. Incarcéré le 25 octobre 2003, il a été condamné à l'issue d'un procès inquisitorial à huit ans de camp de travail.



M. Khodorkovsky durant son procès


Son directeur financier, Platon Lebedev, a reçu la même peine. La dureté de ce traitement, disproportionnée par rapport aux faits qui leur sont reprochés, laisse supposer des motifs politiques dans l'affaire YUKOS : Mikhail Khodorkovsky est en effet connu pour ses convictions libérales et pour le soutien financier qu'il a apporté aux partis d'opposition lors des dernières élections.
Parallèlement, la compagnie YUKOS dont il était également le principal actionnaire a été soumise à des redressements fiscaux successifs toujours plus exorbitants, qui ont servi de prétexte à confiscation de la plupart des actifs de la société.
Pour tenter de pallier un certain déficit d'information en langue française, je me propose de donner - dans la mesure de mon temps disponible - une couverture au jour le jour de ce qui est perçu en Russie comme "le procès du siècle".

L'Observatrice



Recherche sur le site:

Articles précédents


Tageblatt : Depuis sa prison, Khodorkovski propose...

Tageblatt : Khodorkovski: l'examen de l'appel repo...

RIA Novosti : Le délai de prescription pénale sur ...

RIA Novosti : Quarantaine dans la cellule occupée ...

Le Nouvel Obs : Appel reporté pour Mikhaïl Khodork...

Le Monde : En défense de Mikhaïl Khodorkovski, par...

Libération : L'heure du recours pour Khodorkovsky

Le Monde : Russie : politique et pétrodollars

AFP : Khodorkovski candidat à une élection législa...

AFP : Mikhaïl Khodorkovsky arrête sa grève de la f...



Consultez les derniers développements de l'affaire...

Archives:


août 2003
octobre 2003
novembre 2003
décembre 2003
janvier 2004
mai 2004
juin 2004
juillet 2004
août 2004
septembre 2004
octobre 2004
novembre 2004
décembre 2004
janvier 2005
février 2005
avril 2005
mai 2005
juin 2005
août 2005
septembre 2005
octobre 2005
novembre 2005
décembre 2005
janvier 2006
février 2006
mars 2006
avril 2006
mai 2006
juin 2006
juillet 2006
août 2006
septembre 2006
octobre 2006
décembre 2006
janvier 2007
janvier 2008
février 2008
juin 2008
septembre 2008
octobre 2008
décembre 2008
février 2009
mars 2009
juin 2010
novembre 2010
octobre 2011
décembre 2011
janvier 2012
mars 2012



L'affaire Yukos sur Internet


Centre de Presse de Mikhail Khodorkovsky
Centre de Presse de Mikhail Khodorkovsky (en anglais et en russe)

Centre de presse de Platon Lebedev
Centre de presse de Platon Lebedev en anglais et en russe

SOVEST - Groupe de soutien à Mikhail Khodorkovsky
Groupe "SOVEST" ("Conscience" en russe) : Groupe de soutien à Mikhail Khodorkovsky (en français)

The Mikhail Khodorkovsky Society
The Mikhail Khodorkovsky Society (blog anglophone)

Yukos Shareholders Coalition
Coalition des actionnaires de Yukos pour poursuivre en justice le gouvernement russe (anglais)

Dossier du journal Novaya Gazeta sur l'affaire Yukos
Dossier du journal d'opposition Novaya Gazeta sur l'affaire Yukos (en russe)

Fond Mission libérale
Excellent site du Fond "Mission libérale" (en russe). Sur l'affaire Yukos et, beaucoup plus largement, sur le libéralisme en Russie

Bibliographie


Je vous propose une sélection de documents en français, anglais ou russe


Sur le procès et l'affaire Yukos

Patrick Klugman : En défense de Mikhail Khodorkovski

André Gluksmann : Mikhail Khodorkovski prisonnier de la verticale du pouvoir

Film BBC "Russian Godfathers 2: The Prisoner" (Youtube, en 6 parties)

Rapport d'experts étrangers sur le déroulement du procès (eng, .pdf, 81 KB)

Analyse des accusations par les avocats de la défense (eng, .pdf, 153 KB)

Sur Mikhail Khodorkovsky

"Le roi du pétrôle piégé par ses ambitions", Hélène Depic-Popovic, Libération, 27.10.2003

"La mutation d'un oligarque", Nathalie Nougayrède, Le Monde, 21.11.2003

"A falling Tsar", Chrystia Freeland, The Financial Times, 01.11. 03 (eng)

"Yukos, a Case Study" by Konstantin Korotov, Stanislav Shekshnia, Elizabeth Florent-Treacy and Manfred Kets de Vries, (eng, .pdf, 589 KB)

L'affaire Yukos dans :


  • Yahoo! News
  • Google News

    Presse sur internet

    En anglais

  • The Moscow News
  • Gazeta.ru - International Edition
  • The Moscow Times

    En russe

  • Московские Новости
  • Газета.ру
  • Новая Газета
  • Коммерсант
  • Известия
  • Ведомости
  • Независимая Газета
  • Еженедельный Журнал
  • NewsRu
  • Лента.ру
  • Денты.ру
  • РБК

    Radios


  • Эхо Москвы
  • Радио Свобода

  • Placer ma bannière


    Observatoire de l'affaire Yusko et du proces Khodorkovsky

    Remerciements


    Powered by Blogger

    Recherche par Google

    Compteurs